Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Edition 2012

Affiche-2012-red

Hormis les aspects temporels qui seront traitées dans un deuxième volet, « La vie à l'œuvre #1 » aborde ce qui caractérise la vie, créativité, diversité, interactivité, fragilité, etc.

Les artistes présentés ne dissocient pas la société humaine de la nature. Gaëlle Pelachaud fait découvrir des vies d'ici et d'ailleurs avec ses livres animés, tandis que Céline Thoué interpelle dans ses gravures surréalistes sur les savoirs-faire d'antan comparés aux pratiques contemporaines.
Emmanuel Dubost, avec ses photographies humanistes, propose des portraits touchants par la vérité et la beauté qu'ils révèlent. Les ensembles photographiques de Dominique Langoutte, accompagnés de ses poèmes et contes, relatent des parcours ou montrent la nature reprenant ses droits sur nos constructions, avec l'élément eau très présent. Nous restons dans le milieu aquatique avec les méduses en dentelle de Pascaline Rey, qui, avec ses « pièces à toucher » en céramique, nous plongent dans un univers sensuel et questionnent sur la féminité. La femme, son rôle, sa condition, sont exposés avec force et autour d'une mythologie personnelle par Marie Anne Franqueville. Elle a réalisé pour « la vie à l'œuvre #1 » deux installations en extérieur et en intérieur, liées à son interprétation du mythe de Lilith et de la légende de Ste Avoye (cf notre chapelle du même nom).

Dans le registre anatomique, Laure Chagnon fait référence aux réseaux sanguins dans ses sculptures en verre et dans ses collages, évoquant les « pouvoirs » du sang et semblant vouloir irriguer la matière inerte. Franck Loret s'inspire de réseaux organiques. Ses maillages aériens de papier mâché ou de vinyle, en 2D et en 3D, sont la transcription des relations que nous entretenons les uns avec les autres : surprise à l'espace Ste Avoye... Il est question également d'interactions dans les peintures de Laurence Malval, qui  livre son point de vue poétique et intuitif. Le lien, le point commun à tous les êtres vivants, ce sont les acides aminés. C'est pourquoi les élèves de l'école Ste Marie de La Clayette ont réalisé des sculptures « molécules » et ont réfléchi à ce précieux patrimoine. Gaëlle Villedary présente à ce sujet « La Jungle des Gènes », une installation de douze double-hélices, ainsi que des dessins en rapport avec la notion de résilience. En référence au fait que des gènes, depuis des millions d'années, ont subi des « accidents », mutations parfois salvatrices, Agnès Debizet a créé « Dragon Evolution » en céramique, qui s'adapte au lieu où il se rend. Mais aucune crainte face à ce géant, ni devant ses autres curiosités ! Enfin, dans les tableaux au fusain de Danielle Desnoues, la lumière vibre, lumière-énergie, source de vie.

Télécharger tout le programme (3 pages A4 - 1Mo)

Vous avez été encore plus nombreux que l'an passé pour cette balade artistique dans nos jardins et demeures clayettoises et vous en remercions.

Voici de haut en bas et de gauche à droite les oeuvres de : Gaëlle Villedary, Franck Loret,

exposition-carte postale-0

Danielle Denoues, Emmanuel Dubost, Laurence Malval, Marie-anne Franqueville, Agnès Debizet,

exposition-carte postale

Laure Chagnon, Céline Thoué, Gaëlle Pelachaud, Dominique Langoutte et Pascaline Rey.

exposition-carte postale-2

Vous pouvez télécharger un album avec plus de photos (10,6 Mo).

 

Merci de votre participation à l'oeuvre collective "Julienne" !

Julienne, nommée ainsi par rapport aux traits que les visiteurs pouvaient (tous n'ont pas voulu) tracer à la règle, de la couleur de leur choix, où ils voulaient et dans n'importe quelle direction, est une étude de comportement. Y ont été observés notamment le besoin de rattachement à un groupe, le mimétisme, l'inattention, la contestation, le besoin de se démarquer, le moindre effort, le peu d'utilisation du noir et du gris. Voici un montage des images prises jour après jour :

Succès des visites théâtralisées :

Les enfants ont enquêté sur "le monstre du Lac Laette"...

Le-monstre-du-lac-Laette-007-red.jpg DSC07745-red.JPG Le-monstre-du-lac-Laette-011-red.jpg
DSC07754-red.JPG

DSC07643-red

DSC07706-red-copie-1

En résonnance avec cette histoire, Dominique Langoutte a composé sur place "La ballade des disparus" avec un poème :

la ballade des disparus 

Lien pour commander ce poster.

Le projet "Molécules" apprécié de tous (résumé)

Les enfants de l'école Sainte-Marie de La Clayette ont pris plaisir à réaliser leurs molécules et le résultat nous a épaté ! Elles étaient place Rambuteau et au lieu "galerie" 5. Bravo et merci aux enfants !

R0014655-red.JPG R0014654-red
5DSC07556-red 5molecules-red.jpg

Vive les ateliers !

SDC11368-red SDC11781-red.JPG SDC11782-red.JPG
DSC07772-red.JPG DSC07635-red.JPG  

Présentation de la manifestation aux résidents de la maison de retraite.

DSC07737-cut.JPG 

 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :